Un vaccin à ARN messager contre le COVID 19, quel impact sur la chaîne du froid?

Depuis le 9 novembre, plusieurs laboratoires annoncent la mise au point d’un vaccin efficace à plus de 90%. Le laboratoire Pfizer-BioNtech présente ses premiers résultats obtenus sur un vaccin à ARN messager (ARNm).

Quel est le principe de ce vaccin ? Quel impact sur sa chaîne du froid ?

 

Les vaccins historiques à agents infectieux

 

Historiquement, les premiers vaccins ont été conçus à partir de l’agent infectieux. Ces premiers vaccins contiennent soit le virus entier atténué par un traitement physique ou chimique, soit un virus modifié incapable de se multiplier. L’injection de ces agents infectieux « inoffensifs» permet de stimuler le système immunitaire qui apprends alors à éliminer le pathogène en produisant des anticorps. Ce type de vaccin demande de cultiver de grandes quantités de pathogènes. La conservation de ces vaccins se fait majoritairement entre 2° et 8°C.

Les vaccins sans agents infectieux, issus du génie génétique

 

Dans le cas du vaccin à ARN messager, les laboratoires inoculent un petit fragment d’une séquence génétique du virus dans une cellule humaine. Ce petit bout d’ARN messager porte le code pour fabriquer les protéines Spike, cette protéine à la surface du virus qui permet son adhésion aux cellules. Spike est alors détecté par notre système immunitaire qui réagit en produisant des anticorps. Cette technique de vaccin est plus rapide à mettre en place car il n’est pas nécessaire de cultiver de grande quantité de virus pathogène. Le vaccin est également moins toxique car il n’y pas d’agent pathogène à inoculer. Toutefois l’ARN est une molécule extrêmement fragile qui doit être conservée à très basses températures : à moins de 80 degrés Celsius. La chaîne du froid doit être stricte pour ne pas dénaturer le vaccin.

Les protéines SPIKE à la surface du coronavirus COVID 19, à l’origine du vaccin à ARN messager.

 

Comment conserver et transporter le vaccin à la COVID 19 sous une température inférieure à -80°C ?

Des super-congélateurs, une technologie très poussée

Les vaccins traditionnels se conservent entre 2°C et 8°C et peuvent donc être stockés dans un réfrigérateur classique. Dans le cas du vaccin COVID 19, il s’agit de maintenir la température inférieure à -80°C. Des « super-congélateurs », utilisant des compresseurs et gaz frigorigènes spécifiques, permettent de descendre  en plusieurs étapes jusque -86°C. Mais ces « super-congélateurs » ne sont pas fréquents et restent à un poste fixe.


Réfrigérer des camions entiers s’avèrent trop contraignants et dangereux pour les transporteurs car à -80°C nos membres gèlent en quelques minutes.

Une solution plus facile consiste à entreposer les vaccins COVID 19 au contact de l’azote liquide ou au contact de la glace carbonique.

La glace carbonique comme réfrigérant pour les vaccins à ARN messager

 

La glace carbonique, une matière à -78,9°C

 

La glace carbonique est une matière qui, à pression atmosphérique, passe directement de l’état solide à l’état gazeux sans passer par la phase liquide. Ce phénomène s’appelle la sublimation. La glace se transforme directement en gaz à une température de -78,9°C sans laisser de trace. Cela signifie tout simplement que la glace sèche « disparaît » lorsqu’elle se réchauffe, sans laisser de résidus ou de déchets à nettoyer. D’un point de vue thermique, la sublimation refroidit très efficacement son milieu.

 

Associer un conteneur isotherme à la glace carbonique pour transporter des vaccins à -80°C

 

Pour transporter des produits pharmaceutiques à une température inférieure à -80°C, une solution consiste à associer un conteneur isotherme à de la glace carbonique. Le conteneur isotherme va freiner les entrées de chaleur tout en confinant le froid lorsque la glace carbonique va maintenir la stabilité de la température à -80°C. A retenir qu’avec des conteneurs suffisamment isothermes, la durée de maintien à une température de -80°C peut durer jusque 120h. La densité de 1,5 kg/m3 de la glace carbonique est avantageuse : la glace carbonique occupe peu d’espace.

Conditionnement et marquage

 

Les produits biologiques comme les vaccins ne sont pas soumis à une réglementation spécifique sur le transport. Toutefois, lorsqu’ils sont transportés sous neige ou glace carbonique, des instructions de conditionnement et d’étiquetage spécifiques nécessitent d’être appliqués :

  1. Les colis et conteneurs contenant la glace carbonique doivent pouvoir résister aux très basses températures de la glace carbonique sans être ni altérés ni affaiblis de façon significative ;
  2. Les colis et conteneurs doivent être conçus et fabriqués de manière à permettre au gaz de s’échapper afin d’empêcher une élévation de la pression qui pourrait entrainer une rupture du conditionnement ;
  3. Les produits biologiques transportés doivent être calés avec des garnitures ou des supports afin d’empêcher tout mouvement des matières biologiques dans le conteneur une fois la glace carbonique dissipée ;
  4. La glace carbonique relève des matières dangereuses de la classe 9 : « Matières et objets dangereux divers » au numéro ONU 1845. A ce titre, le conteneur de transport doit porter l’étiquette de risque ci-contre en indiquant la désignation officielle « Glace carbonique » ou « Dioxyde de carbone, solide » suivie de la mention « Agent de réfrigération ». Ces marques doivent être durables, lisibles et placées dans un endroit tel et avoir une taille telle par rapport au colis qu’elles soient facilement visibles.

A titre d’exemple, les conteneurs isotherme Carry Temp et MedicalCase de COLD & Co ont été conçus pour offrir un conditionnement et un transport de produits biologiques sous glace carbonique.  La température de -80°C peut être maintenue jusque 4 jours.

 

N’hésitez pas à nous consulter pour plus d’informations à ce sujet !

Des questions ?

La Poste décarbone sa logistique urbaine

Durant la SITL 2023 (Semaine Internationale du Transport et de la Logistique), La Poste, à travers la voix de son directeur de la logistique urbaine (La Poste Courrier et Colis) Jean-Louis Carrasco, est intervenue pour expliquer son plan de décarboner complètement sa logistique urbaine d’ici 2050. La Poste, qui est le service postal national de la France, […]

La Poste décarbone sa logistique urbaine Lire la suite »

Papillomavirus : ce qu’il faut savoir sur le vaccin et la campagne de vaccination

Alors qu’une campagne de vaccination généralisée (portée par l’Institut National du Cancer) contre le papillomavirus a été lancée par le gouvernement dans les collèges français et à destination des élèves de 5ème, on estime encore aujourd’hui que près de 8 personnes sur 10 sont exposées aux Papilloma Virus Humains (PVH) au cours de leur vie.

Papillomavirus : ce qu’il faut savoir sur le vaccin et la campagne de vaccination Lire la suite »

E-commerce alimentaire : comment assurer la livraison de produits frais et surgelés ?

 Acteur du e-commerce alimentaire, vous vous demandez peut-être comment maintenir la chaîne du froid pendant le processus de livraison de vos produits frais et surgelés. COLD & CO vous guide pour assurer une livraison à domicile express !   La livraison de produits frais et surgelés: une problématique en 3 axes La problématique de livraison de produits frais et

E-commerce alimentaire : comment assurer la livraison de produits frais et surgelés ? Lire la suite »

Comment transporter vos produits de la mer sans utiliser de véhicule réfrigéré (camion frigo) ?

Notre CarryTemp 147L raconté par Les 3 Petites vagues Notre client ? Les 3 Petites Vagues est une entreprise spécialisée dans la transformation artisanale du saumon et de la truite en Gravlax. Leurs produits, issus de saumons et de truites d’Ecosse pêchés en pleine mer, sont vendus directement sur les marchés du Trégor et via leur site internet […] Son besoin ? Maitriser la

Comment transporter vos produits de la mer sans utiliser de véhicule réfrigéré (camion frigo) ? Lire la suite »

Carte JO paris 2024 restrictions

Logistique urbaine du froid durant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

Durant les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, Paris verra sa logistique urbaine transformée. La filière logistique du froid devra continuer d’assurer la distribution alimentaire des franciliens tout en gérant la logistique d’approvisionnement des jeux dans un contexte de restrictions et modifications de la circulation. Le « dernier km du froid » (dernier segment de la chaîne

Logistique urbaine du froid durant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 Lire la suite »

Maintien de la chaîne du froid lors de la manipulation des vaccins à ARN messager contre la COVID 19

Toute exposition de plus de 3 minutes des vaccins Cominarty et Moderna à une température ambiante est irréversible car le vaccin est considéré comme décongelé. Il ne peut alors plus être recongelé. En janvier 2021, la Commission Froid Santé « Covid-19 » de l’Association Française du Froid (AFF) a publié plusieurs notes de compréhension, informations et bonne

Maintien de la chaîne du froid lors de la manipulation des vaccins à ARN messager contre la COVID 19 Lire la suite »

Distribution des produits de santé thermosensibles – Comment maintenir la température ?

Un défi d’actualité avec la distribution à venir du vaccin COVID-19   Le développement et la distribution d’un vaccin COVID-19 suscite plusieurs interrogations sur la logistique de distribution des produits de santé. Le défi concerne à la fois le nombre de dose à distribuer, les pays et sites de fabrication, mais aussi la plage de température

Distribution des produits de santé thermosensibles – Comment maintenir la température ? Lire la suite »

Cyclo-logistique et les modes doux de livraison : quelles solutions pour livrer des produits frais ?

L’évènement COVID 19 a accéléré une logistique en mutation : la livraison à domicile. La transition énergétique avait déjà poussé le développement de livraisons douces avec pour triple objectif : La décongestion des centre-ville ; La diminution des nuisances sonores ; La réduction des gaz, polluants et particules liés à la consommation de carburants. Dans le cas

Cyclo-logistique et les modes doux de livraison : quelles solutions pour livrer des produits frais ? Lire la suite »

Entre performance et environnement: Comment faire face aux nouveaux enjeux du commerce en ligne ? 

En 2023, le E-commerce est devenu incontournable dans le quotidien de nombreux consommateurs. Malheureusement, ces derniers sont le plus souvent mal informés quant à leur impact, et par extension celui de la logistique, derrière une commande en ligne. Durant la SITL 2023, Marc Cottignies, ingénieur expert à l’ADEME, Sandrine Neveu, directrice RSE adjointe de la

Entre performance et environnement: Comment faire face aux nouveaux enjeux du commerce en ligne ?  Lire la suite »